mercredi 7 avril 2021

Achats du mois d'avril


L'inconnu de la poste


L'inconnu de la poste

Éd. de l'Olivier, 2021



En décembre 2008, Catherine Burgod, postière d'un bourg ouvrier de la « Plastic Vallée » dans l'Ain, quarante et un ans, enceinte, est sauvagement assassinée de vingt-huit coups de couteau. L'acteur Gérald Thomassin, jeune espoir du cinéma français dès l'âge de quatorze ans, vingt et un films à son actif, mène une existence marginale en face du bureau de poste. La Vox Populi puis une enquête laborieuse le désignent comme coupable idéal en l'absence de preuve tangible.

Écouter, rencontrer, prendre du temps pour essayer de comprendre l'inexplicable dans ce village montagnard malmené par les crises économiques et le trafic de drogue, tel est le pari de Florence Aubenas (En France, Les Notes novembre 2014). Pendant six ans, avec une infinie patience, elle va apprivoiser cette France profonde, dévastée par ce crime crapuleux, « 11 septembre local » dont elle fait une peinture convaincante. Malgré la noirceur du sujet, elle s'intéresse à chaque destin et parvient, avec beaucoup d'humanité, à cerner les points positifs de ces personnages devenus, malgré eux, héros d'un roman de non-fiction. Dans cette histoire non résolue, sans épilogue, elle donne aussi la voix au travail difficile de la justice. Bien qu'ayant rencontré à de nombreuses reprises le suspect numéro un, ex-enfant de la DDASS, emprisonné, puis finalement mis hors de cause et mystérieusement porté disparu juste avant un non-lieu, elle s'abstient – objectivité professionnelle oblige – de toute opinion personnelle. On eût aimé cependant qu'elle nous fasse connaître, sans pour autant se prononcer, l'état d'esprit de cet homme accusé à tort ou à raison et qu'elle dit avoir bien connu. Cette distanciation nuit un peu à l'intérêt du livre. (S.D. et M.-N.P.)

Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


L'ami

TAVERNIER Tiffany


Sabine Wespieser, 2021

Collection : littérature

257 pages


Public : Adultes, MRH

Genre : Fiction, Romans français

Voisinage Culpabilité Prédateur


Il n'y a que deux maisons dans ce lieu excentré. Deux couples devenus amis. Barbecue, perceuse, gâteaux… les hommes partagent aussi leur passion des insectes. Un matin, c'est le GIGN qui déboule à l'orée de la forêt et ce sont les voisins qu'ils embarquent dans un déploiement de forces. Un choc lourd de conséquences pour le couple restant.

C'est à un voyage au bout de soi-même que l'auteure de Roissy (Les notes juillet 2018) convie le lecteur. Le scénario est simple, efficace, tendu tout au long du récit et la tragédie est en marche, au bout du jardin des voisins si charmants. Tiffany Tavernier étudie l'impact moral et matériel d'une révélation abjecte sur un couple soudainement confronté au mal. Engloutis dans un cercle où la culpabilité de n'avoir rien vu altère leur comportement, chacun génère son propre système de défense. Oppression des médias, harcèlement des journalistes… on assiste à la noyade du couple et d'un homme qui perd pied quand, dans un mécanisme d'inversion de la faute, la culpabilité se trouve endossée par la victime. Comment n'a-t-il rien soupçonné ? Nourries de silences et de regrets, les phrases se faufilent à travers la mémoire vers l'enfant mal-aimé et c'est toute sa détresse qui trouve, enfin, le chemin du pardon et des larmes. (Maje et V.A.)

Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


Corps défendus

HEINICH Laure


Flammarion, 2021

Collection : Littérature Française

231 pages

Public : Adultes, MRH

Genre : Fiction, Romans français

Meurtre Viol Avocat Justice française 


COUP DE CŒUR DES NOTES


Ève est morte. Jean l'a tuée deux fois. Il a d'abord pris son corps, puis il a pris sa vie. Ève avait vingt ans… Au rythme de l'aveu, de la procédure judiciaire et jusqu'au jugement, l'avocate des parents d'Ève retrace les parcours, donne la voix à chacun, semant ici et là des parcelles de sa propre vie.

Restituer la complexité d'un être humain, entendre derrière ce que chacun dit ce que chacun recherche, demande de l'expérience et une intelligence du cœur. Avocate pénaliste, Laure Heinich passe sans cesse de la mort à la vie dans ce premier roman respectueux et délicat qui s'impose à l'esprit. À chaque rouage de la mécanique judiciaire font écho les douleurs et les failles des acteurs de la tragédie. Malgré la rudesse du sujet et quelques aspects techniques, une profonde humanité inonde le récit, et si la plume est précise dans les faits, elle devient intimiste dans les consciences et dans les relations. L'avocate porte en elle la Shoah et les siens, le poids de l'héritage et de la transmission ; la victime porte en elle les désirs lesbiens et l'amour entre femmes, décrits tout en pudeur. Demeurent pour les parents la question du pourquoi et pour l'avocate cette interrogation : « La solitude des parents de meurtriers est-elle la même que celle des parents de victimes ? » (S.D. et Maje)


Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


Solitudes

TACKIAN Niko


Calmann-Lévy, 2021

Collection : Suspense & Cie

319 pages


Public : Adultes, MRH

Genre : Fiction, Romans policiers

Poésie Fantastique Amnésie Vercors Mutilation

Dans ce massif du Vercors, glacé, enneigé, tempétueux, Elie, garde forestier amnésique, au physique cabossé, découvre une jeune femme nue, lacérée, pendue à un pin. Le mot « vérité » est gravé, en grec, sur son dos ensanglanté. Lieutenant de police à Grenoble, Nina chargée de l'enquête interroge les habitants, s'attache à la personnalité d'Elie, à son passé. Après de dangereuses recherches, elle découvre une réalité venue de très loin !

Ce meurtre atroce, précédé de quelques autres au semblable procédé, déclenche une série d'investigations au suspense bien maitrisé. Niko Tackian (Celle qui pleurait sous l'eau, Les Notes janvier 2020), d'une écriture classique, agréable, fait le portrait plein d'humanité des nombreux personnages : un berger aveugle dont les visions intérieures sont colorées, son assistant roumain, Chef Réda de l'Office des Forêts, faux Sioux, vrai Algérien aux rites chamaniques et au loup familier, montagnards attachants aux liens forts et aux multiples connections bien exploitées par la police pour ce roman particulier. Dans un présent empreint de poésie, de sang et de mystères, dans les révélations complexes d'un passé insoupçonné, il glorifie la nature, ses animaux et ses hommes. Car quand les meurtres seront élucidés, le héros de l'histoire restera le Vercors à l'envoûtante présence. (A.C. et C.-M.T.)

Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


Ces orages-là

COLLETTE Sandrine

JC Lattès, 2021

300 pages

Public : Adultes, MRH

Genre : Fiction, Romans français

Solitude Culpabilité Peur Obsession relation toxique


À trente ans, Clémence tente de renaître dans sa minuscule maison. Elle a fui Thomas mais la peur est toujours là. Trois ans à vivre dans une cage dont il montait insidieusement les barreaux, la coupant de sa famille et de ses amis. Mais face à la béance de sa nouvelle vie, aura-t-elle la force de résister à l'envie de retourner dans ses bras ?

Il faut se méfier de la prose de Sandrine Collette (Et toujours les Forêts, Les Notes décembre 2019) car c'est l'enfer qu'elle dissimule. Ses personnages sont saisis au moment où quelque chose se casse en eux, exposant leur errance et leur fragilité. Avec, toujours, la capacité à rendre une atmosphère, la romancière opte pour un récit très immersif où l'on s'ancre dans un huis clos entre une jeune femme et sa peur, quand la hantise, aliénante, annihile toute volonté. Avec constance et de manière itérative, elle calligraphie les émotions et creuse au plus loin du ressassement les brèches psychiques. Au compte-gouttes s'accumulent les mensonges et les humiliations, les fuites avortées et le doute. La terreur est dans les mots, dans l'essoufflement des phrases. Un roman sombre sur le thème de la relation toxique, éminemment psychologique, qui parfois s'étire, mais s'impose à l'esprit. Et quand Sandrine Collette rallume enfin la lumière, il reste encore des ténèbres… (Maje, C.G. et S.L.)

Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


Belle Greene

LAPIERRE Alexandra


Flammarion, 2021

Collection : Littérature Française

535 pages


Public : Adultes, MRH

Genre : Fiction, Romans français

Secret de famille Féminisme Œuvre d'art Ségrégation


COUP DE CŒUR DES NOTES

New York, années 1900. Belle Greene, dix-huit ans, enrage : elle, ses parents et frères et sœurs semblent Blancs mais ce sont des sang-mêlés à l'avenir totalement bouché par les mesures ségrégationnistes. Elle rompt avec son père, champion reconnu de la défense des droits des Noirs et fabrique pour le reste de la famille un état civil plus blanc que blanc. Ce stratagème, qui pèse sur toute son existence, lui permet d'accéder à une carrière éblouissante à la tête de la Morgan Library.

Incroyable histoire que celle que nous conte Alexandra Lapierre (Avec toute ma colère, Les Notes mai 2018). Elle explore, sans manichéisme, la discrimination infligée aux gens de couleur, aux femmes surtout. Mais plus fascinant encore, le parcours de la petite bibliothécaire de Princeton devenue, grâce à son intelligence, son érudition, son aisance et son ambition mâtinée d'une bonne dose de duplicité, « l'homme de confiance » de J.P. Morgan, banquier et collectionneur milliardaire. Experte reconnue, elle sillonne le monde et dépense sans frein pour satisfaire leur passion commune du Beau. C'est tremblant toujours d'être découverte, qu'elle évolue dans le gratin de la société new-yorkaise, provoquant souvent la jalousie de son mentor. Une biographie passionnante, à la documentation très dense grâce à trois années d'investigation, illustrant bien des aspects de la réussite américaine de l'époque. (C.-M.T. et A.Be.)

Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


Un fils à maman

MOUGIN Véronique

Flammarion 2021

311 pages

Quelle mouche a donc piqué Charly Picassiette ?

A peine majeur, il veut quitter sa mère poule, leur ferme des collines, leur village. Paris l'attend, paraît-il, et puis la gloire : le garçon s'apprête à publier un " roman " très autobiographique où tous ses proches pourront se reconnaître. Mais Madame Picassiette et ses voisins ne l'entendent pas de cette oreille : pas question de laisser le mioche gâcher sa vie et raconter la leur.

Au Chandoiseau (14 habitants, 3 chèvres), l'heure de la mobilisation générale a sonné...


L'enfant parfaite

BAMBERGER Vanessa

Liana Lévi 2021

288 pages

Roxane entre en classe de première S à Sully, lycée parisien élitiste. L'excellence et la perfection la constituent. Elle a intégré les exigences de ses parents. Mais depuis la rentrée, rien ne va plus, ni les maths, ni l'amitié, ni l'apparence physique.

Avec son verbe slamé, Roxane raconte la pression scolaire, la perte de confiance en soi, l'indifférence et l'incompréhension des adultes. Pour soigner l'acné qui enflamme son visage, elle n'a d'autre recours que de solliciter un ami de son père, cardiologue, pour une ordonnance de complaisance. Autour d'elle, personne ne voit venir le drame.

De ce qui est arrivé à Roxane, François, le cardiologue, doit répondre devant le Conseil de l'ordre des médecins, procès au cours duquel il cherche désespérément à saisir l'enchaînement tragique des choses.


La beauté du ciel

BIASINI Sarah

Stock, 2021

« Un matin de mai, le téléphone sonne, je réponds, "Bonjour, gendarmerie de Mantes-la-Jolie, la tombe de votre mère a été profanée dans la nuit". »



Une femme écrit à sa fille qui vient de naître. Elle lui parle de ses joies, ses peines, ses angoisses, et surtout d'une absence, celle de sa propre mère, Romy Schneider. Car cette mère n'est pas n'importe quelle femme. Il s'agit d'une grande star de cinéma, inoubliable pour tous ceux qui croisent le chemin de sa fille.


Batailles

STRESI Alexia


Stock 2020

l y a un avant, et un après, dans la vie de Rose. Tout a basculé quand elle avait vingt-sept ans. Le jour où sa mère a manqué à l'appel. Disparition volontaire, selon les mots de la police.

Brigitte n'a laissé que trois phrases en partant, dont une terrible : « Rose chérie, si tu m'aimes autant que je t'aime, ne me recherche pas. » Elle a aussi écrit qu'elle reviendrait très vite. Cela fait dix ans.

Aujourd'hui, Rose va mieux. Elle s'est reconstruite. Mais un fait-divers qui secoue la France vient remuer beaucoup de choses : une mère a livré son bébé aux vagues d'une marée montante ; elle est ensuite rentrée chez elle et a repris ses lectures de philosophie.

Une déflagration. Pour Émile, le vieux pêcheur à pied qui découvre le corps sur la plage. Pour le médecin légiste pourtant aguerri. Même pour les gendarmes en charge de l'enquête. Pour Rose elle-même.

Celle-ci comprend qu'elle doit désobéir à sa mère et partir à sa recherche.


Le bazar du zèbre à pois

GIORDANO Raphaëlle


Plon, 2021

Basile, inventeur, agitateur de neurones au génie décalé, nous embarque dans un univers poético-artistique qui chatouille l'esprit et le sort des chemins étriqués du conformisme. De retour à Mont-Venus, il décide d'ouvrir un commerce du troisième type : une boutique d'objets provocateurs.


Giulia, talentueux " nez ", n'en est pas moins désabusée de cantonner son talent à la conception de produits d'hygiène. Elle rêve de sortir le parfum de ses ornières de simple " sent-bon " et de retrouver un supplément d'âme à son métier.


Arthur, son fils, ado rebelle, fâché avec le système, a, lui, pour seul exutoire, ses créations à ciel ouvert. Il a le street art pour faire entendre sa voix, en se demandant bien quelle pourra être sa voie dans ce monde qui n'a pas l'air de vouloir lui faire une place.


Trois atypiques, trois électrons libres dans l'âme. Quand leurs trajectoires vont se croiser, l'ordre des choses en sera à jamais bousculé. 




Rien ne t'efface

BUSSI Michel


Presses de la cité, 2021


447 pages

Juin 2010 : Esteban, dix ans, disparaît sur la plage de Saint-Jean-de-Luz. Personne n'a rien vu. Juin 2020 : sa mère, Maddi, a refait sa vie mais la douleur et l'incompréhension sont toujours là. Elle revient en pèlerinage au Pays basque et, sur la même plage, reconnaît Esteban. Ou son jumeau parfait, Tom, un enfant de dix ans. Maddi quitte tout pour découvrir l'identité de ce garçon et s'installe dans son village, à Murol, en Auvergne.

Elle, si rationnelle, peut-elle croire à l'impossible ? Esteban serait-il devenu Tom ? L'histoire se répéterait-elle ? Tom est-il en danger ? Maddi est-elle ta seule à pouvoir le protéger ?































lundi 1 mars 2021

Achats du mois de MARS


Le dit du Mistral

MAK-BOUCHARD Olivier

Le Tripode, 2020

348 pages


Public : Adultes

Genre : Romans Hors champ

Légende Mythe Provence

Dans le champ de monsieur Sécaillat, au cœur du Luberon, un éboulement insolite conduit le vieil homme et son voisin, professeur à l'Isle-sur-la-Sorgue, à entreprendre des fouilles : ils exhument des tessons de poteries et reconstituent des trompes de terre cuite ; puis une sorte de bas-relief, un visage de femme, la « femme-calcaire » de la bouche de laquelle coule l'eau d'une source. La découverte est fascinante ! Que faire ? La dévoiler ou la dissimuler et garder pour soi la jouissance de cette eau ?


Tel est le point de départ anecdotique d'un récit centré sur le narrateur qui poursuit seul une immersion dans le lointain passé de cette terre, vivant d'étranges expériences en lien avec l'imaginaire du Ventoux et de son maître incontesté au vu des légendes locales, le facétieux Mistral. Nous sommes loin des romans de terroir, loin également du lyrisme de Bosco ou de Giono dont l'auteur est néanmoins l'héritier. Un héritier qui a trouvé sa langue, ancrée dans le parler quotidien sans abus de couleur locale ; emportés par les péripéties d'un roman qui alterne chronique villageoise et fantastique, nous sommes de plain-pied avec l'essence même du lieu. Magie de l'écriture ! (C.B et E.M.)

Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


Les impatientes

AMADOU AMAL Djaïli

Emmanuelle Collas, 2020

246 pages


Public : Adultes

Genre : Fiction, Romans français

Violence Islam Condition féminine Cameroun Viol Polygamie


Ambiance de fête dans la bourgeoisie peule : un homme marie ses filles le même jour. Derrière le luxe affiché, deux adolescentes en pleurs. Voici Ramla, dix-sept ans, nouvelle épouse d'un quadragénaire déjà doté d'une première femme, elle dont l'objectif était de devenir pharmacienne et de vivre avec le garçon qu'elle aimait. Puis voilà sa demi-sœur dévolue à son cousin, un jeune voyou drogué. Et de recevoir pour seul viatique « Munyal », injonction indéfiniment répétée qui, en peul, signifie « patiente, soumets-toi et surtout tais-toi »… Vaste programme pour des vies fracassées où elles encaissent coups, viols conjugaux, brimades de la belle-famille et même sévices de la co-épouse – la troisième héroïne – haineuse et frustrée.

Ce quotidien navrant, parfaitement orchestré en un triple choral, peut-il donner un bon roman ? Pas tout à fait… mais un document poignant, oui, absolument. On ne peut qu'être bouleversé par ces trois héroïnes décrites avec toute l'authenticité d'un monde que Djaïli Amadou Amal connaît bien, trop bien, elle qui fut mariée contre son gré à dix-sept ans. Voici donc un livre témoignage courageux et engagé d'une Camerounaise, musulmane convaincue, qui, à travers son association Femmes du Sahel, veut rendre les femmes de son peuple « impatientes » à se départir de leur soumission, libérées de traditions d'une violence inouïe dans une interprétation erronée de l'islam. Un livre d'une profonde acuité, à juste titre Prix du Goncourt des Lycéens 2020. (C.G. et M.-N.P.)

Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


Ce monde est tellement beau

LAPAQUE SébastienActes Sud, 2021

300 pages


Public : Adultes

Genre : Fiction, Romans français

Introspection Professeur Spiritualité


Lazare, quarante ans, est professeur d'histoire dans un grand lycée parisien. Il partage une vie calme et organisée, entre ses élèves, ses collègues, son quartier qu'il habite avec Béatrice, sa compagne. Cependant, ce monde ne lui convient pas : pour lui c'est l'Immonde ! Il regrette le temps d'autrefois, son apparence, ses gens, ses rites. L'absence inexpliquée et définitive de Béatrice va-t-elle transformer cet homme ?


Sur un rythme lent, d'une écriture classique, l'auteur de Théorie d'Alger (Les Notes octobre 2016) raconte, à la première personne et avec d'infinis détails, l'itinéraire et l'introspection d'un homme au prénom symbolique et qui décide de renaître. Alors, il analyse le caractère et le parcours de chacun de ses camarades d'études ou de travail. En une série de portraits réalistes, on rencontre un jouisseur, un juif à l'observance raisonnée des textes bibliques, un enseignant chrétien et son frère agriculteur aux valeurs bien ancrées, un prêtre, un moine bénédictin attachant et une jeune ornithologue séduisante. La perte d'un ami éclaire aussi le narrateur qui découvre son besoin de spiritualité et de fréquentation des églises, son désir de certitudes et d'apaisement. Ce temps présent sera-t-il moins « i-monde » ? (A.C. et C.-M.T.)


Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


Retrouve-moi

GARDNER Lisa

Trad. de l'anglais (États-Unis) par Cécile Deniard

Albin Michel, 2021

471 pages


Public : Adultes, MRH

Genre : Fiction, Romans policiers

Famille Traumatisme Harcèlement

Une famille entière est assassinée dans un quartier de Boston : la mère, deux de ses enfants – une fille de treize ans et un petit garçon de cinq ans – ainsi que son compagnon. Le passé de cette famille est lourd. Quelques années plus tôt, les enfants avaient été retirés à leur mère alcoolique et placés en famille d'accueil. Puis, quand elle s'est amendée, ils lui ont été rendus et tout semblait aller mieux. Or l'aînée, seize ans, a disparu mystérieusement le jour des meurtres et elle est soupçonnée du carnage. L'inspectrice D.D. Warren la recherche, assistée bien malgré elle d'une « indicatrice » au passé lui aussi tragique.


On retrouve dans ce nouveau roman de cette auteure prolifique, passée maître en matière de suspense, les deux enquêtrices de Lumière noire (Les Notes janvier 2019). Pourtant, cette fois-ci l'intrigue est un peu décevante : noyée dans un imbroglio de situations et de personnages, elle progresse paresseusement au profit de la peinture des caractères. Que ce soit la jeune indicatrice rescapée d'un monstrueux kidnapping et devenue justicière, ou bien les enfants qui, après avoir vécu l'enfer de l'alcoolisme de leur mère, sont en butte au harcèlement de leurs camarades du foyer d'accueil, tous sont hantés par de douloureux souvenirs qui ont des conséquences, bonnes ou mauvaises, sur leur comportement. Pas de grand frisson donc, mais une analyse psychologique assez fouillée. (M.-N.P.)


Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


Plus fort qu'elle

EXPERT Jacques

Calmann-Lévy, 2020

Collection : Noir

412 pages


Public : Adultes

Genre : Fiction, Romans policiers

Adultère Chantage Piège

Un Don Juan, quadra père de famille prospère, est piégé par deux femmes monomaniaques et possessives : son épouse qui ne supporte plus ses infidélités tapageuses, et sa nouvelle maîtresse, Raphaëlle, la ravissante secrétaire qui lui est attribuée dans son nouveau job. Celle-ci, mythomane, rêvant de promotion sociale loin d'un morne quotidien, abandonne brutalement ses fils et son mari sans ambition et exige le divorce de son patron. Stupeur du mâle poursuivi ! Il ne pourra échapper à la déchéance qu'en tissant un filet minutieux pour piéger ensemble ses castratrices…

Nouvel opus du prolifique auteur de drames policiers aux sujets puisés dans les faits divers (Le jour de ma mort, Les Notes septembre 2019). Le milieu feutré de la province bourgeoise cossue juxtaposée aux émois sentimentaux d'une petite midinette ambitieuse est rendu avec un soin mauriacien. Pour comprendre ce qui s'est réellement passé au cœur de l'intrigue, le lecteur un peu égaré reprend le fil grâce aux témoignages révélés par l'enquête policière, et espère bien découvrir qui a vraiment joué un rôle majeur. Ce n'est évidemment pas le scénario que l'on attendait et la surprise est totale. Le langage est cru, parfois carrément trivial. Malgré un rythme plutôt soutenu, l'ensemble manque de souffle. (M.Bi. et C.-M.T.)

Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


L'illusion

CHATTAM Maxime

Albin Michel, 2020

Collection : Thriller

464 pages


Public : Adultes

Genre : Fiction, Romans policiers

Meurtre Manipulation Montagne

Hugo, acteur et écrivain, raté vient de subir une déception sentimentale. Pour tenter d'oublier il cherche un emploi de saisonnier estival à Val Quarias, petite station de ski située d'une vallée alpine. Il se joint à une équipe chargée de remettre en état les équipements. Rapidement, il trouve l'ambiance très étrange. La disparition d'une jeune femme de l'équipe le pousse à élucider ce mystère.

Après un prologue « inquiétant », Maxime Chattam (Un(e)secte, Les Notes novembre 2019) entremêle habilement thriller et fantastique dans un scénario truffé de fausses pistes et de faux-semblants. Et la mort rôde le long de pentes abruptes et de bâtiments déserts et labyrinthiques ! Dans un huis clos oppressant, des visages sculptés dans des arbres et des guirlandes d'os sèment la terreur. L'écrivain excelle à susciter l'angoisse et pourtant, ici, l'histoire se perd dans les méandres des longues réflexions du héros, parfois affadies par des images plutôt banales – les araignées géantes ou les plaintes d'outre-tombe font-elles encore peur ? Malgré d'étonnantes descriptions d'une nature violente, l'intérêt s'émousse au fil des pages et la fin – que certains diront inattendue, d'autres prévisible – pourrait décevoir. (C.R.-G. et M.Bo.)

Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


La maison de Bretagne

SIZUN Marie

Arléa, 2021

Collection : 1er mille

257 pages


Public : Adultes, MRH

Genre : Fiction, Romans français

Famille Bretagne Tristesse

Début octobre, Claire Werner part dans un village du Finistère pour vendre la maison héritée de sa mère où elle a passé tant d'étés avec sa famille. En arrivant, elle y découvre un jeune homme mort. La police intervient et la disculpe rapidement. Mais tous ces évènements font revenir dans sa mémoire un passé douloureux entre son père, sa mère et sa sœur.

Marie Sizun (Ne quittez pas ! Les Notes janvier 2020), comme dans la plupart de ses romans, raconte la nostalgie et les non-dits. L'héroïne décrit ses relations avec son père adoré mais absent, sa mère si froide et sa petite sœur rebelle qu'elle a détestée. Dans ce récit qui plonge au plus profond de l'intimité familiale – auquel la découverte macabre du début et l'enquête n'apportent rien – les souvenirs se déroulent tels les fils d'une pelote : chaque recoin de la maison, chaque lieu lui parlent d'une émotion ressentie, d'un regret inavoué et lui font prendre conscience du vide de sa vie. D'une écriture simple et sensible, l'auteure peint avec talent les paysages lumineux, doux et parfois violents de ce bout du monde, et narre une histoire triste, qui finit bien, somme toute assez banale. (M.-F.C. et M.Bo.)

Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


La familia grande

KOUCHNER Camille

Ed. du Seuil, 2021

Collection : Cadre rouge

203 pages


Public : Adultes, MRH

Genre : Biographies

Politique Inceste Intelligentsia


Camille Kouchner, avocate, fille de l'ancien ministre, prend la plume avec talent et courage pour tenter de se délivrer du poids d'un secret de famille qui a pesé une trentaine d'années sur ses épaules. À l'âge de quatorze ans elle n'a pas su dénoncer son beau-père, le brillant constitutionnaliste Olivier Duhamel. S'affranchissant des lois et des tabous les plus élémentaires, il venait régulièrement dans la chambre de « Victor », son frère jumeau, qui s'était alors confié à elle. Pour comprendre son silence, elle déroule l'histoire de sa famille, en particulier la vie débridée de sa grand-mère poussant ses filles dans cette voie de liberté absolue. Engagées politiquement très à gauche, à la pointe du féminisme, les deux sœurs Pisier ont dans leur vie bon nombre d'hommes et d'enfants. Chaque été ce microcosme intellectuel et jouisseur reformait « la familia grande » dans la maison de Sanary où Olivier Duhamel régnait en maître. Pour Camille, dire c'était trahir la tribu, trahir le mode de vie préconisé par sa mère et surtout trahir un beau-père dont l'affection avait pallié l'absence du père. Ces pages éclairent l'envers de cette quête effrénée du plaisir prônée par la génération de mai 68 et ses dérives. Un témoignage salutaire. (B.Bo. et C.G.)


Document issu du site internet L'hebdo des Notes. Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités.


Serge

Yasmina Reza

EAN : 9782080235930

240 pages

Éditeur : FLAMMARION (06/01/2021)


Fratrie, shoah, juif


" Chez ma mère, sur sa table de chevet, il y avait une photo de nous trois rigolant enchevêtrés l'un sur l'autre dans une brouette. C'est comme si on nous avait poussés dedans à une vitesse vertigineuse et qu'on nous avait versés dans le temps. "


Intrigue en Egypte

Adrien Goetz

Editeur : Grasset





Voici la cinquième enquête artistique et historique de Pénélope, la pétulante (quoiqu'inquiète) conservatrice de musée, et de Wandrille, éternel pigiste qui n'arrive pas à se prendre au sérieux. En 1799, lors de l'expédition d'Egypte, Bonaparte aurait caché un objet destiné lui permettre de régner sur la France. De nos jours, un cambriolage a lieu à Reims, dans le trésor des sacres des rois, faisant disparaître un anneau égyptien


Ce matin-là

JOSSE Gaëlle

215 pages

Editeur : Notabilia (01/01 /2021)



De la chute au pas de danse... J'ai voulu écrire un livre qui soit comme une main posée sur l'épaule. » Gaëlle Josse.


Qui ne s'est senti, de sa vie, vaciller ? Qui ne s'est jamais senti « au bord de » ? Qui n'a jamais été tenté d'abandonner la course ?

Clara, trente-deux ans, travaille dans une société de crédit.

Compétente, investie, efficace, elle enchaîne les rendez-vous et atteint ses objectifs.

Un matin, tout lâche. 


Le dernier enfant

BESSON Philippe

Editeur : Julliard (07/01/2021)





Un roman tout en nuances, sobre et déchirant, sur le vacillement d'une mère le jour où son dernier enfant quitte la maison. Au fil des heures, chaque petite chose du quotidien se transforme en vertige face à l'horizon inconnu qui s'ouvre devant elle.

[Extrait 4e de couv. ]